Dernières minutes Janvier 2011

Dimanche 30 janvier 2011
Les dessins du jour
Le soulèvement populaire en Égypte : 14 dessins de Carlos Latuff كارلوس لاتوف: الانتفاضة شعبية في مصر : 14 رسم


Vendredi 28 janvier 2011

عبارات اليوم Les phrases du jour

إن ما تقوم به الجزيرة "ستنعكس نتائجها سلباً في الوطن العربي وإحداث التصدع في المجتمعات العربية، وبما يضر بوحدتها وتماسكها ويشجع على أعمال الفوضى والعنف والتخريب"
وأشار الرئيس إلى أن تلك "الممارسات لا تخدم سوى الأهداف الصهيونية، والجماعات الإرهابية من تنظيم القاعدة وأعداء الأمة العربية عموماً، والذين ظلوا يسعون إلى تمزيق الأمة وإحداث التصدع في صفوفها من أجل استلاب مقدراتها وتهديد وجودها ومستقبل أجيالها".
علي عبد الله صالح رئيس اليمن لمدة 32 عاما
Ce que fait Al Jazeera (en rapportant les manifestations en Égypte, au Yémen et dans le reste du monde arabe) "donnera des résultats négatifs dans le monde arabe et va créer des cassures dans les sociétés arabes, le chaos et la catastrophe et ce sera au détriment de leur unification et de leur solidarité...Ce qu'elle fait ne sert que les intérêts sionistes ; ses pratiques servent les terroristes d’Al Qaïda et les ennemis de la Nation Arabe en général. Elles ne servent qu’à semer la division dans ses rangs pour piller ses richesses et anéantir l’existence des nouvelles générations ».
Ali Abdallah Saleh, président du Yémen depuis 32 ans
Mercredi 25 janvier 2011
"C'est un peuple frère qui a décidé de reprendre en main son destin. Quand on est si proche, quand les destinées individuelles et collectives sont tellement imbriquées, on n'a pas toujours le recul nécessaire.
Derrière l'émancipation des femmes, l'effort d'éducation et de formation, le dynamisme économique, l'émergence d'une classe moyenne, il y avait une désespérance, une souffrance, un sentiment d'étouffement dont, il nous faut le reconnaître, nous n'avions pas pris la juste mesure.
Je revendique une certaine réserve lorsqu'il s'agit de commenter les évènements de pays qui ont été la France et qui ne le sont plus. Peut-être ai-je tort mais je revendique cette position-là.
"
Nicolas Sarkozy, à propos de la révolution tunisienne, 24 janvier 2011

Lundi 23 janvier 2011
La révolution tunisienne vue par le dessinateur brésilien Carlos Latuff


Le constat du jour
Dimanche 22 janvier 2011
Les Tunisiens manifestent à Tunis parce qu'ils ont un gouvernement dont ils ne veulent pas, les Belges manifestent à Bruxelles parce qu'ils n'ont pas de gouvernement et en veulent un.
http://storage.canalblog.com/82/70/290051/60741811.jpg

Vendredi 21 janvier 2011
Gloire aux martyrs de la Révolution tunisienne !
Nous nous associons aux trois journées de deuil national en mémoire des martyrs de la Révolution tunisienne, décrétées par le gouvernement tunisien pour ce vendredi, samedi et dimanche. Puissent les commémorations englober toutes les victimes des dictatures de Bourguiba et de Ben Ali, du chahid Salah Ben Youssef aux combattants de la dignité de Ksar Hellal (1977), Gabès et Tunis (1978, 1980, 1984), à ceux de Redeyef, Gafsa, Soliman (2008), à ceux de Sidi Bouzid, Thala, Kasserine, Ben Guerdane (2010-2011), sans oublier le Commandant Mohamed El Mansour, l'informaticien Marouane Ben Zineb, le fonctionnaire Abdelaziz Ben Hamouda Muhouachi, Abdelraouf Laaribi, l'étudiant Abdelwahed Abdelli, l'étudiant Ameur Degache, le postier Fathi Khiari,les étudiants Fayçal Barakat, Rachid Chammakhi, Ahmed Amri, Boubaker Kallal, Mabrouk Rtima, Abderrazak Saîd, Adnane Saîd, Taîb Khammassi, Zohra Ettis, Slaheddine Babay, Mabrouk Zemzemi, Tarek Zitouni, Ibrahim Abdeljaouad, Samir Talich, Mohsen Ben Abdallah Zaghdoud, Mouldi Ben Amor, et toutes celles et tous ceux qui ont succombé au "modèle tunisien de développement".


Jeudi 20 janvier 2011


Al Quds Al Arabi, Londres, 20 janvier 2011:
Le gouvernement tunisien a fait arrêter 33 membres de la famille Ben Ali et enquête sur leurs biens
Ben Ali a préféré la fuite...et la Suisse gèle ses avoirs
L'or et les bijoux de la famille Trabelsi saisis, la Banque centrale saisit les comptes de Sakher El Materi
Commentaire de Basta! : tremblez, dictateurs du monde, votre tour viendra !!!

Mercredi 19 janvier 2011
"Abdelwahab Abdallah a dit : 'Il faut que tout ça soit manipulé par un groupe affilié à Al-Qaida au Maghreb islamique. Pour nos amis français, c'est la seule solution.'"
Un ancien conseiller de Ben Ali, rapportant une réunion de crise le 29 décembre 2010, cité par Isabelle Mandraud, Le Monde (voir article ci-dessous)
Mardi 18 janvier 2011
“Nul n'avait imaginé qu'il puisse y avoir une transformation aussi profonde et aussi rapide
” (en Tunisie)
Michèle Alliot-Marie, ministre française des Affaires étrangères, France2, 17/1/2011
Dimanche 16 janvier 2011
Petites phrases de ceux qui le regrettent

«La communauté internationale avait préféré fermer les yeux sur les violations des droits de l'homme en Tunisie. Bien entendu il y a aujourd'hui une grande crainte que les mouvements islamistes qui jusqu'à maintenant étaient hors-la-loi ne reviennent» en force
Sylvain Shalom, suppléant du Premier ministre sioniste Benjamin Netanyahu.
"Vous avez subi une grande perte (...) Il n'y a pas mieux que Zine pour gouverner la Tunisie. Je n'espère pas seulement qu'il reste jusqu'à 2014, mais à vie".
Mouammar Kadhafi, président à vie de la Jamhariya libyenne
Samedi 15 janvier 2011: Journée de solidarité avec les peuples algérien et tunisien Bruxelles 15h, au croisement de l’av. de Stalingrad et du bld. du Midi (statue mégaphone)
Paris 14 h, place de la République
Lyon 10 h 30, Place Jules-Ferry
Toulouse 11 h, Place Jeanne-d'Arc
Nantes 16 h, Place Royale
Lorient 11 h, Place Aristide Briand
Perpignan 15 h, devant la préfecture
Gap 11h, Esplanade de la Paix
Montréal, Québec, 14 h, Square Dorchestre
Québec, 14 h, 100 Chemin Ste-Foix
Ottawa, 14 h, Parlement

http://www.tlaxcala-int.org/upload/gal_2676.jpg
Vendredi 14 janvier 2011
23h Ben Ali est arrivé à Jeddah, en Arabie saoudite, où il est hébergé dans un palais royal.
21 h 20 Après le refus d'atterrisage au Bourget, l'avion de Zaba aurait pris la direction du Golfe.
21 h La rumeur insistante selon laquelle l'avion de Ben Ali serait attendu à l'aéroport du Bourget, près de Paris, est en passe de devenir une information. Nous renvoyons à ce que nous écrivions à 18 h30.
20h15, Malte fait savoir que l'avion de Ben Ali survole son espace aérien. Il aurait pris la direction du Nord. On ignore sa destination. Le Pôle Nord, peut-être ?

19h30 Ben Ali se trouve à Malte, où il est arrivé sous protection...libyenne !
19h Alors que Mohamed Ghannouchi a annoncé qu'il exerçait l'intérim de la présidence, l'armée a pris le contrôle de tous les aéroports du pays,qui sont fermés.
18h30 ZABA OUT!
Alors qu'on attend une "annonce importante" de la télévision publique tunisienne, Al Jazeera informe que Ben Ali a quitté la Tunisie et serait arrivé à Paris. A-t-il des papiers à présenter à la police des frontières? A-t-il un visa en bonne et due forme ? Sinon, il faut le refouler vers Tunis, où il sera jugé !
16h30
Des blindés sont déployés devant le ministère de l'Intérieur, alors que des unités anti-émeutes pourchassent des jeunes manifestants dans les escaliers d'immeubles résidentiels et dans un centre commercial, où ils se sont repliés. D'autres blindés de l'armée se sont positionnés devant le ministère des Affaires étrangères et devant le bâtiment de la Télévision et radio nationale.
16h15 Le président tunisien vient de limoger l'ensemble de son gouvernement. Il a également annoncé la tenue d'élections anticipées dans six mois. Le Premier ministre Mohammed Ghannouchi a été chargé de former le nouveau gouvernement. Abandonné par sa famille, qui aurait quitté le pays, le tyran commence sa dernière danse du ventre. Il va essayer de former un" gouvernement de transition" avec des "technocrates apolitiques" et des "opposants", sur les bons conseils de ses amis européens.
15 h
La police a massivement tiré vendredi des grenades lacrymogènes contre les manifestants réclamant à Tunis le départ du pouvoir du président Zine El Abidine Ben Ali. Des coups de feu ont également été entendus à proximité du siège du ministère de l'Intérieur, sur l'avenue du 7-Novembre (ex-avenue Bourguiba) devant lequel plus 10 000 personnes sont massées depuis ce matin.
14h50
Mezri Haddad, l'ambassadeur de Tunisie auprès de l'Unesco a présenté sa démission. Il explique qu'il ne peut plus "cautionner ce qui se passe en Tunisie". Demain, il nous expliquera qu'il a toujours été un démocrate et se portera candidat à un nouveau poste juteux.
 
Jeudi 13 janvier 2011Il y a une opposition politique mais qui ne s'exprime pas comme elle pourrait le faire en Europe. Mais dire que la Tunisie est une dictature univoque, comme on le fait si souvent, me semble tout à fait exagéré. ”
Frédéric Mitterrand, ministre français de la Culture et citoyen d’honneur du Zabastan, sur Canal +, 9 janvier 2011
Nous n'avons pas beaucoup d'informations. Il faut respecter la souveraineté de ce pays, la France est un pays ami de la Tunisie”.
Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, maire de Meaux, point presse, 12 janvier 2011
Mercredi 12 janvier 2011
http://www.tlaxcala-int.org/upload/gal_2657.jpg
"Plutôt que de lancer des anathèmes, je crois que notre devoir est de faire une analyse sereine et objective de la situation."À propos de la répression des révoltes en Tunisie et en Algérie, Michèle Alliot-Marie, alias MAM de fer, ministre française des Affaires étrangères a suggéré mardi 11 janvier à l'Assemblée nationale que "le savoir-faire, reconnu dans le monde entier, de nos forces de sécurité, permette de régler des situations sécuritaires de ce type". "C'est la raison pour laquelle nous proposons effectivement aux deux pays de permettre dans le cadre de nos coopérations d'agir pour que le droit de manifester puisse se faire en même temps que l'assurance de la sécurité."C'est sûr que les Forces spéciales françaises pourraient régler le problème en 5 minutes, comme au Niger...Tuez-les tous, Dieu y reconnaîtra les siens !!!
Mardi 11 janvier 2011
 http://www.khakani.com/graphics/Objects/ajinnah%20genie.gif
Figurez-vous que Leyla, lors de son séjour à Dubaï, a fait la découverte du siècle : la lampe d'Aladin! Elle l'a aussitôt achetée, pour XXX millions de dollars et l'a fait expédier illico presto à son ZABA chéri par envoi spécial DHL. C'était dimanche soir. Dès que ZABA frotté la lampe, le djinn est apparu : "Commande, ô Maître !" ZABA n'a pas hésité : pourrais-tu me créer sur-le-champ, disons...heu...300 000 emplois ?
"No problem, ya Si Raïs". Aussitôt dit, aussitôt fait. Dès le lendemain, ZABA s'est empressé d'annoncer la bonne nouvelle au pays émerveillé. Qui n'en est pas encore revenu. Répétez après nous : "It's ZABA, it's magic!"
C’était notre dernier conte des mille et une nuits de Carthage.
Dimanche 9 janvier 2011
Cinq martyrs à Thala, 2 à Kasserine, 4 à Regueb, C'est le bilan officiel de la répression de l'intifada pour samedi 8 et dimanche 9 janvier 2011.. Selon l'opposition, il y a eu une vingtaine de morts ces deux derniers jours. Silence assourdissant de l'Union européenne: la visite de Kamel Morjane à son homologue française Alliot-Marie, vendredi à 18 h., n'a donné lieu à aucun communiqué, aucune déclaration publique. L'Élysée, Matignon et le Quai d'Orsay prennent exemple sur Carthage : moins on parle et mieux ça vaut. Madrid, Berlin, Bruxelles, Berlin et Londres sont tout aussi silencieux. C'est que le Général de police Ben Ali est le chef d'un "parti" membre de l'Internationale socialiste, voyons, donc ce qu'il y a de plus respectable. Pitoyable Europe...

http://www.tlaxcala-int.org/upload/gal_2627.jpg

"Les Marocains bougent, les Algériens bougent, les Tunisiens bougent. À partir de là il faudrait que les gens, politiquement et sur place, leur disent qu'il faut compter sur eux-mêmes, qu'il faut s'organiser eux-mêmes, pour atténuer leur pauvreté. [...] On sait que les dirigeants de la crise mondiale ne veulent pas que les peuples bougent et c'est clair pour le Maghreb, qui est dans le monde arabe. Les peuples du Maghreb doivent être conscients que le pire peut leur arriver"
Ghazi Hidouci, ancien ministre algérien de l'Économie, janvier 2011 (écoutez son interview ci-dessous)

Samedi 8 janvier 2011
La violence "n'a jamais donné des résultats, ni en Algérie ni ailleurs, et cela nos jeunes le savent", a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports Hachemi Djiar lors d'une visite à Constantine. Il a appelé les jeunes à "dialoguer de façon pacifique et civilisée, loin des actes de vandalisme qui ne mènent nulle part".

Le ministre a en outre appelé les Algériens à se mobiliser pour protéger contre toute "tentative de manipulation" ces jeunes qui "ne doivent pas faire l'objet, une seconde fois, de tromperies comme ce fut le cas durant la décennie noire" des violences armées islamistes.
On est donc curieux de savoir ce que le Conseil interministériel d'aujourd'hui va trouver comme " moyens pour juguler la flambée des prix" et des rues. Une grève de la faim gandhienne ?

Affrontements entre jeunes et police anti-émeutes à Alger, dans le quartier de Belcourt (7 janvier 2011)
Belcourt, Alger, 7 janvier 2011
Vendredi 7 janvier 2011
"Nous continuons de suivre de très près la situation en Tunisie et souhaitons que les tensions, qui ne sont dans l'intérêt de personne, s'apaisent. Il n'appartient pas à la France, pas plus qu'à un autre État, de conseiller les autorités tunisiennes dans le domaine économique et social"
Christine Fages, porte-parole adjointe du ministère français des Affaires étrangères, Paris, 6 janvier 2010
http://4.bp.blogspot.com/_uZTNVdbG1YE/S8_jkYMR4bI/AAAAAAAAHrU/w9yJm7DB_lk/s1600/Tunisie-Ben_Ali-Sarkozy.jpg
Jeudi 6 Janvier 2011
Paris-Lyon-Toulouse-Nantes-Marseille-Montpellier-Strasbourg-Lille-Alger– Nouakchott-Beyrouth-Bruxelles-Genève-Berlin-Naples-Londres-Montréal
Journée de solidarité internationale avec la lutte du peuple tunisien